La Fécondation In Vitro par la stimulation ovarienne

Qu’est-ce que c’est?

Au cours des trente-cinq dernières années, la FIV ( Fécondation In Vitro ) a aidé des milliers de couples à surmonter une grande variété de diagnostics liés à l’infertilité en les aidant à devenir de fiers parents.

La FIV est le processus par lequel les œufs sont obtenus à partir de vos ovaires et combinés à du sperme dans un milieu de culture en laboratoire. La fécondation a lieu « in vitro », qui signifie « dans le verre ».

Voici le processus décortiqué en 6 étapes simples. Ce n’est pas grave si vous faites juste commencer vos recherches sur la FIV ou si vous avez déjà commencé un programme FIV, en savoir plus sur le traitement peut vous aider à réduire votre anxiété et rendre le processus plus agréable.

Comment se déroule la procédure?

#1: Consultation initiale de préparation à la stimulation ovarienne

En préparation pour un cycle de Fécondation In Vitro, vous serez soumise à un transfert d’embryons « Mock » ». Cette procédure est un «practice run » (une répétition) pour le transfert de l’embryon et permet au médecin de tester la taille et le positionnement du cathéter avec votre anatomie particulière avant le grand jour. Au cours de la procédure, un cathéter ultra-mince est inséré dans l’utérus alors qu’un sonogramme guide le processus sur un moniteur. Beaucoup des patients comparent le transfert d’embryons Mock à un test de Pap; l’exercice est relativement indolore et ne prend que quelques minutes.

,
Après l’achèvement de cet étape, vous pourrez examiner les résultats avec votre médecin et planifier le protocole de traitement. Le protocole est un plan qui sera utilisé par vous et votre équipe médicale. Il est important de se rappeler que ce plan fournit des dates provisoires; fréquemment, les délais de traitement devront être ajustés en fonction de la façon dont vous répondez au traitement; vous devez donc anticiper les changements et bloquer le temps nécessaire dans votre horaire de travail et de voyage.

Beaucoup de femmes commencent un cycle de Fécondation In Vitro en prenant des pilules de contrôle des naissances pour un certain nombre de jours, pour aider à:

  • Diminuer les chances de créer des kystes qui pourraient interférer avec le début du cycle.
  • Synchroniser les follicules de sorte qu’ils commencent tous au même stade, à la date choisie collectivement par le médecin et le patient.
  • Permettre au médecin et au patient de contrôler le moment du cycle.

 

#2: La stimulation ovarienne et surveillance

Dans un cycle d’ovulation normale,  généralement un seul ovule devient mature par mois. Au cours de la Fécondation In Vitro, l’objectif est d’avoir plusieurs ovules matures en même temps, car cela augmentera vos chances de succès. Dans la phase de stimulation qui dure 8 à 14 jours, des médicaments injectables vont stimuler les ovaires et la production d’œufs.

.
Ces médicaments sont des dérivés des hormones naturelles impliquées dans le processus de l’ovulation naturelle. (FSH et LH). Certains protocoles utilisent un seul d’entre eux, mais plusieurs utilisent une combinaison des deux.
Au cours de cette phase importante, vous aurez besoin de visiter le bureau ~ 7-8 fois. Ces rendez-vous de suivi servent à:.
• L’échographie transvaginale qui mesure la croissance des follicules et l’épaisseur de la muqueuse utérine, les deux doivent  augmenter au cours de cette phase.
• Mesurer le niveau d’oestrogène. C’est un autre indicateur de la croissance et la maturation des oeufs – En hausse durant le développement des follicules.

Après chaque rendez-vous, vous recevrez un appel de votre infirmière, généralement quelques heures plus tard. Il est important d’être disponible pour parler à l’infirmière quand elle vous appellera pour vous assurer que vous receviez ces importantes informations. Elle vous informera de l’avancement de votre cycle, les modifications de médication, si nécessaire, et quand vous devriez revenir pour le prochain rendez-vous de suivi..

Ce sera aussi l’occasion pour vous de poser toutes les questions que vous pourriez avoir à ce moment.

 

#3: Le déclenchement et la récupération de l’œuf

Le déclenchement termine la phase de stimulation. Cela déclenche la maturation finale des follicules en déclenchant l’ovulation. Le  »timing » est crucial dans cette phase parce que la récupération de l’oeuf doit être effectuée avant la date prévue de l’ovulation.
Le médecin décide quand vous êtes prête à déclencher sur la base des deux facteurs qui ont été surveillés au cours de la phase de stimulation:

  • Taille des follicules – Le but est d’avoir autant de follicules que possible et ils doivent être 18mm et plus puisque ceux-ci sont plus susceptibles de contenir des oeufs matures.
  • Niveau d’œstrogène (estradiol) – Bien qu’il n’y ait pas un niveau spécifique recherché par les médecins,  le taux d’estradiol a une corrélation directe avec le nombre de follicules dans les ovaires. Les cellules à l’intérieur de chaque follicule produisent de l’œstrogène alors un patient avec 7 follicules aura généralement un taux d’oestrogène inférieure à un patient possédant 15 follicules.

 

Environ 36 heures après le déclenchement, la récupération de l’oeuf a lieu. Le sperme de votre partenaire est alors soit recueilli le jour de l’extraction, ou en cas d’empêchement, un échantillon préalablement congelé sera décongelé et utilisé. La récupération de l’oeuf prend seulement environ 20-30 minutes. Au cours de la procédure, une échographie est utilisée pour guider une aiguille dans chaque ovaire pour y prélever le liquide folliculaire et l’œuf.

 

#4: Le développement de l’embryon

  • Fécondation conventionnel: Voie utilisée dans les cas où les tubes de Fallope sont bloquées ou dans les cas d’infertilité inexpliquée. L’embryologiste isole le sperme sain, qui est ensuite exposés à chaque œuf à l’intérieur du laboratoire d’embryologie où la fécondation se produit spontanément.
  • Injection intracytoplasmique de spermatozoïdes  (IICS): Utilisé dans les cas où le sperme est incapable de pénétrer efficacement l’oeuf. L’embryologiste sélectionne un seul spermatozoïde sain et l’injecte directement dans le centre de chaque œuf.

 

La décision est basée sur la qualité du sperme. Si la qualité du sperme ne répond pas aux paramètres requis pour la fertilisation conventionnelle, l’embryologiste prendre la décision de passer à l’IICS. Votre équipe médicale vous laissera savoir si une procédure IICS imprévue est recommandée.

Une fois que la fécondation se produit, les embryons commencent à se développer. Chaque matin, au cours des cinq à six prochains jours, un embryologiste examine les embryons en leurs développements et ajoute des notes dans votre dossier concernant chaque embryon individuel. Votre infirmière fera un suivi quotidien avec votre rapport de fécondation pour vous mettre à jour sur le statut de chaque embryon en développement. Des moments excitants en effet!

 

#5: Le transfert d’embryons

Le transfert d’embryons est une procédure simple et très rapide (environ 5 minutes). Il n’y a pas d’anesthésie. Cette expérience est similaire à la  »répétition » effectuée avant le début du cycle.

Le matin du transfert, l’embryologiste recommandera le nombre d’embryons à transférer. Ces recommandations sont basées sur la qualité des embryons en générale et l’âge des embryons, qui, idéalement, devrait être de cinq ou six jours.

Avant le début du transfert des embryons, le patient examinera son cycle avec le médecin et la décision finale concernant le nombre approprié d’embryons à transférer sera faite, ainsi que ce qui sera fait avec les embryons restants, le cas échéant.

Une fois que le nombre d’embryons à transférer est déterminé, le cathéter de transfert est chargé avec le nombre approprié d’embryons. Vous serez en mesure de regarder le processus sur un écran dans la salle d’examen et voir les embryons quand ils sont sélectionnés.

Pendant le transfert, le médecin insèrera le cathéter et poussera ainsi les embryons dans l’utérus. Vous serez alors invité à vous étendre et relaxer quelques minutes. Ensuite, vous recevrez les instructions pour les semaines à venir en attendant le test de grossesse.

 

#6: Le test de grossesse.

Le test de grossesse se produit autour de 18 jours après le prélèvement d’ovules. Contrairement à un test de grossesse à domicile, le sang est prélevé et le niveau de hCG est mesurée. Un niveau d’hCG de plus de 100 est considéré comme positif, même si de nombreuses grossesses commencent avec un niveau de hCG bêta inférieur à 100. Vous serez invité à répéter le test 2 à 3 jours plus tard.

Le but est de voir le niveau de hCG doubler tous les deux jours. Si c’est le cas, une autre version bêta peut être commandée. Si les trois bêtas indiquent une grossesse en santé une échographie vaginale sera prévue entre la 6e et la 8e semaine. À ce moment, votre médecin cherchera à détecter un battement de coeur et un sac gestationnel pour confirmer la grossesse.

Si le cycle se traduit par un test de grossesse négatif, il est important de se rappeler que vous avez un plan de traitement avec des options pour essayer de nouveau. Votre équipe médicale va commencer par vous demander d’arrêter vos médicaments et planifiera une consultation avec votre médecin. À ce moment, vous discuterez de ce qui est arrivé au cours du cycle de Fécondation In Vitro, les changements que vous pourriez apporter à votre protocole, et, finalement, comment vous voulez procéder.

Méthodes de Paiement Acceptées

 

*Veuillez noter que les services de consultation sont couverts par la RAMQ

 

Téléphone

819-825-3800
fax: 819-825-3810
 
 

Adresse

1731, 3ième avenue, Suite 200, Val-d’Or, Québec J9P 1W3

 

Heures d’ouverture

Du lundi au Jeudi, de 8:30 à 16:30
Vendredi de 8:30 à 12:00
Services sur rendez-vous seulement.

Contactez-nous

13 + 11 =